Un employeur est libre d’exercer son pouvoir de surveillance, dans les limites fixées par la loi et à condition de tenir informés ses salariés des dispositifs déployés. À l’heure du tout numérique, ce droit fait notamment écho à la surveillance informatique au travail. Quel usage pouvez-vous faire de votre ordinateur professionnel ? Quels sont vos droits et ceux de l’employeur ? Existe-t-il des recours en cas de litige ?