Le détournement d'adresses IP (ou IP hijacking) est une forme de cyberattaque de plus en plus populaire. En s’appuyant sur un système d'apprentissage machine (IA), des chercheurs du MIT et de l'Université de Californie comprennent mieux les techniques des pirates.