Serveurs et clients

L’ordinateur du réseau qui possède les disques, l’imprimante et
les autres ressources partagées avec les autres ordinateurs du
réseau est un serveur. Ce terme sera souvent utilisé, vous devez
vous en souvenir. Écrivez-le au dos de votre main gauche.
Tout ordinateur qui n’est pas un serveur est un client. Vous aurez
aussi à vous souvenir de ce terme. Écrivez-le sur le dos de votre
main droite.
Il n’y a que deux types d’ordinateurs sur un réseau : des serveurs
et des clients. Regardez votre main gauche puis votre main droite ;
ne vous lavez pas les mains tant que vous n’avez pas mémorisé
ces termes.
La distinction entre un client et un serveur sur un réseau serait
quelque chose d’amusant à étudier en sociologie. C’est le type de
différence qui existe entre ceux qui ont des biens et ceux qui n’en
ont pas.
» Les ordinateurs les plus puissants et les plus
coûteux dans un réseau sont généralement les
serveurs. C’est logique, car chaque utilisateur du
réseau a recours à leurs ressources.
» Les ordinateurs les moins chers et les moins
puissants sont les clients. Ce sont les ordinateurs
utilisés pour le travail quotidien. Les clients n’ayant
pas à partager de ressources, ils n’ont pas besoin
d’être très performants.
» La plupart des réseaux comportent plus de clients
que de serveurs. Par exemple, un réseau de dix
clients comptera probablement un seul serveur.
» Sur de nombreux réseaux, il existe une véritable
ségrégation entre les serveurs et les clients.
Autrement dit, un ordinateur est un serveur ou un
client, mais pas les deux à la fois. Un serveur ne
peut pas devenir client et un client ne peut pas
devenir serveur.
» D’autres réseaux, généralement de plus petites
tailles, sont plus progressistes. Ils autorisent
n’importe quel ordinateur du réseau à devenir
serveur et à être simultanément serveur et client.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *