Qui veut pirater le système informatique de Proxience ?

Qui veut pirater le système informatique de Proxience ?

L’entreprise de services numériques Proxience (Saint-Malo) organise, ce samedi 30 novembre 2019, le défi « Hackez-moi menu ». Celui qui trouvera une faille sera récompensé !

Proxience, entreprise de services numériques spécialisée dans le logiciel libre, est installée à Saint-Malo depuis quatre ans. Elle fête son 13e anniversaire en organisant un événement plutôt insolite. Pendant « Hackez-moi menu », qui se déroule ce samedi 30 novembre, son dirigeant autorise les participants à s’attaquer au système informatique de sa société.

Le défi se déroule dans les locaux de l’association L’Atelier de la flibuste. Des ordinateurs seront mis à disposition,  mais chacun peut amener son portable , précise Frédéric Lehobey, patron de Proxience.


Proxience, entreprise de services numériques spécialisée dans le logiciel libre, est installée à Saint-Malo depuis quatre ans. Elle fête son 13e anniversaire en organisant un événement plutôt insolite. Pendant « Hackez-moi menu », qui se déroule ce samedi 30 novembre, son dirigeant autorise les participants à s’attaquer au système informatique de sa société.

Le défi se déroule dans les locaux de l’association L’Atelier de la flibuste. Des ordinateurs seront mis à disposition,  mais chacun peut amener son portable , précise Frédéric Lehobey, patron de Proxience.

Jacques Pichon (à gauche), fondateur de l’Atelier de la flibuste, et Frédéric Lehobey, patron de Proxience.

Proxience héberge les données de clients, comme des médiathèques, et garantit leur sécurité.  Le défi ne concerne pas les serveurs des entreprises avec lesquelles je travaille. Je ne mets pas mes clients en danger. 

La loi interdit le piratage,  mais là, j’autorise à le faire. Nous avons le droit d’éprouver nous-mêmes nos systèmes. Si quelqu’un réussit, ce sera intéressant pour moi de corriger les failles », sourit Frédéric Lehobey.

Celui qui réussit le piratage sera récompensé !

Toute personne qui trouve une vulnérabilité dans les serveurs de Proxience sera récompensé.

L’objectif est pédagogique.  Le but, c’est d’apprendre aux gens à protéger leur site ou leurs données , complète Jacques Pichon, fondateur du Fablab (laboratoire de fabrication collaboratif) l’Atelier de la flibuste.

À noter, Proxience est membre du réseau gouvernemental Cybermalveillance.gouv.fr Un site sur lequel on trouve une foule d’informations utiles, pour déjouer les attaques informatiques.

Ce samedi 30 novembre, de 9 h 30 à 17 h, à l’Atelier de la flibuste, lycée Maupertuis, salle du Greta. L’entrée est libre et gratuite, sans inscription préalable, dans la mesure des capacités d’accueil de la salle (40 personnes).