Pourquoi s’encombrer avec un réseau Informatique?

Franchement, les réseaux informatiques sont assez pénibles à mettre en place. Alors, pourquoi le faire ? Parce que les avantages que procure un réseau annulent largement la peine que représente son installation.
Nul besoin de faire une thèse sur les réseaux pour comprendre leurs avantages. En fait, vous le savez depuis la maternelle : les réseaux sont synonymes de partage. Pour être plus précis, les réseaux permettent de partager trois éléments : les fichiers, les ressources et les programmes.

Partage de fichiers

Les réseaux vous permettent de partager de l’information avec d’autres ordinateurs connectés au réseau. Vous pouvez partager les fichiers de plusieurs manières, en fonction de la configuration de votre réseau. Le moyen le plus direct consiste à envoyer un fichier en pièce jointe à un courrier électronique, depuis votre ordinateur sur l’ordinateur de votre ami. Ce dernier peut aussi accéder à votre ordinateur par le réseau et récupérer le fichier sur votre disque dur. Vous avez également la possibilité de copier le fichier sur le disque dur d’un autre ordinateur puis d’indiquer son emplacement à votre ami pour qu’il puisse le récupérer plus tard. D’une manière ou d’une autre, les données circulent jusqu’à l’ordinateur de votre ami via le câble réseau et non pas via un CD, un DVD ou une clé USB comme dans le réseau itinérant.

Partage de ressources

Vous pouvez configurer certaines ressources informatiques comme un lecteur ou une imprimante pour que tous les ordinateurs du réseau puissent y accéder. Par exemple, l’imprimante laser reliée à l’ordinateur de Lucien dans la Figure 1.1 est une ressource partagée, ce qui signifie que n’importe qui sur le réseau peut s’en servir. Sans le réseau, Julie, Gilbert et Jean-Jacques devraient acheter leur propre imprimante laser.

FIGURE 1.1 : Exemple de réseau type.


Les lecteurs peuvent aussi être des ressources partagées. En fait, vous devez configurer un lecteur en tant que ressource partagée pour pouvoir partager des fichiers avec les autres utilisateurs. Supposez que Gilbert veuille partager un fichier avec Jean-Jacques et qu’un lecteur partagé ait été installé sur l’ordinateur de Julie. Gilbert n’a qu’à copier le fichier sur le lecteur partagé de l’ordinateur de Julie puis indiquer à Jean-Jacques où il l’a stocké. Alors, quand Jean-Jacques sera disponible, il pourra copier le fichier depuis l’ordinateur de Julie vers le sien (à moins bien sûr que le fouineur de service ne l’ait supprimé).
Vous pouvez aussi partager d’autres ressources, par exemple une connexion Internet. En fait, le partage d’une connexion Internet est l’une des principales motivations pour la mise en place d’un réseau.

Partage de programmes

Au lieu de conserver des copies distinctes de programmes sur chaque ordinateur, il est parfois conseillé de stocker le logiciel sur un ordinateur partagé auquel chacun peut accéder. Par exemple, dans le cas de dix utilisateurs qui choisissent tous le même programme, vous pouvez soit acheter et installer dix exemplaires du programme (un par utilisateur), soit acheter une licence pour dix utilisateurs et installer le logiciel une seule fois, sur le disque partagé. Chacun des dix utilisateurs peut alors accéder au programme depuis le disque dur partagé.
Cependant, dans la plupart des cas, il est très lent de faire fonctionner un logiciel sur le réseau. Une solution plus communément adoptée pour partager des programmes via un réseau consiste à copier le logiciel sur un disque partagé puis à l’installer sur le disque local de chaque utilisateur. Par exemple, Microsoft Office vous permet d’opter pour cette solution si vous achetez une licence Microsoft pour chacun des ordinateurs sur lesquels vous installez Office.
L’installation d’Office depuis un disque partagé présente un avantage évident : vous n’êtes pas obligé de balader les CD d’installation sur chaque poste. De plus, l’administrateur système peut personnaliser l’installation réseau, de sorte que le logiciel s’installe de la même manière sur tous les ordinateurs. Notez toutefois que cette solution est surtout intéressante pour les grands réseaux. Si le vôtre compte moins de dix ordinateurs, il vaut mieux installer Office sur chaque machine à partir des CD d’installation.
Rappelez-vous qu’il est illégal d’acheter un exemplaire d’un programme pour un seul utilisateur si c’est pour le stocker sur un lecteur partagé afin que tous les utilisateurs du réseau puissent y accéder. Si cinq personnes veulent utiliser un logiciel, vous devez acheter soit cinq exemplaires du programme, soit une licence réseau qui autorise cinq utilisateurs (ou plus).
Cela dit, beaucoup de fabricants vendent leurs logiciels avec une licence multiutilisateur. Dans ce cas, vous pouvez installer le logiciel sur autant de postes que vous voulez, mais son utilisation simultanée est limitée à un certain nombre de personnes. Généralement, un logiciel à licence spéciale, exécuté sur l’un des serveurs du réseau, surveille le nombre de personnes qui utilisent le logiciel en même temps. Ce type de licence est couramment utilisé pour des logiciels spécialisés (et chers) tels que des programmes de comptabilité ou d’infographie.
Autre avantage du réseau : il permet aux utilisateurs de communiquer entre eux, surtout par l’intermédiaire de messageries électroniques ou de services de messagerie instantanée. Cependant, le réseau offre également d’autres moyens de communication : il peut vous servir à organiser des réunions en ligne. Les utilisateurs disposant de caméras vidéo sur leur ordinateur (webcams) peuvent participer à des visioconférences. Vous pouvez même jouer à la « dame de pique » via le réseau, pendant votre pause déjeuner, bien évidemment.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *